+(225) 21 37 46 55 / +225 89 86 35 13| contact@kaizene.org

Le management opérationnel correspond aux décisions prises par la hiérarchie intermédiaire (chefs de services, chefs de départements…) concernant la gestion courante de l’entreprise. Ces décisions concernent le court ou le moyen terme et ont pour objectif l’optimisation des ressources pour atteindre les objectifs fixés.

Exemples de décisions opérationnelles :

La mise en place d’actions promotionnelles
L’embauche de collaborateurs
La fixation des prix
La négociation

 

Avant de se lancer dans un projet, il convient de mener une analyse d’impact afin d’identifier toutes les conséquences d’un changement sur les collaborateurs, processus, métiers, autres projets en cours, etc.
Fort de cette analyse, la décision de mener ou non un projet est pris en connaissance de cause et les effets de bord sont identifiés et maîtrisés.

Bien que l’on parle généralement d’analyse d’impact, l’étude porte sur les effets d’un changement. Les impacts, changements concrets suite aux actions, s’évaluent post projet.


Objectifs de la formation :

Implication de la direction : la caution de la DG est obligatoire pour que les collaborateurs concernés comprennent qu’il est important de changer
Cohérence du projet /changement avec la stratégie de l’entreprise: Si les salariés ne perçoivent pas le sens du projet, les actions menées risquent d’être vaines.
Choix de rythme adapté : ni trop vite au risque que les collaborateurs ne puissent réellement suivre, ni trop lentement avec des conséquences sur leur
motivation

  • Gestion du changement;
  • Gestion de projet;
  • Mise en place de projet;
  • Gestion des Taches.